Et le tourisme ?

Tout autre sujet sur le milieu polaire : littérature, philatélie, voyage...
Ervé
Messages : 2
Enregistré le : 02 juil. 2007, 23:57
Localisation : Niçois

Moitié pleine ou moitié vide

Message par Ervé » 11 juil. 2007, 08:05

Une même bouteille peut être considérée comme à moitié pleine ou à moitié vide, c'est une simple question d'optimisme.
Alors, soyons optimistes: tu as raison, Denis, difficile de quantifier la motivation positive, qu'elle soit celle des touristes, des politiques ou... des scientifiques. Mais on peut essayer d'y croire. Peut-être en ajoutant un volet psy au petit arsenal médical qu'on demande aux candidats au voyage touristique ?
Je persiste à croire que ce tourisme exceptionnel est indispensable: ceux qui l'ont fait deviennent généralement des défenseurs acharnés des beautés qu'ils ont vues, comme les anciens hivernants d'ailleurs. Pourquoi ne pas associer tous les défenseurs de l'Antarctique, quelle que soit l'origine de leur prise de position, plutôt que d'essayer de les opposer ? Une association comme l'AMAPOF l'a compris, qui accepte en son sein des non-hivernants amoureux des zones polaires.
Optimiste ou utopiste ? Un peu les deux, sans doute...

Avatar du membre
ASH
Messages : 11
Enregistré le : 23 avr. 2007, 17:39
Localisation : Nancy

Message par ASH » 11 juil. 2007, 10:01

Comme je l'ai dit plus haut, le problème de l'antarctique n'est pas le tourisme, mais plutôt l'ouverture prochaine à l'exploitation à côté de quoi, le tourisme fait pâle menace.
Pour le tourisme dans cette zone "sacrée" par les naturalistes et autres aventuriers de tout bords, je ne rejoint pas tout à fait votre avis. Personnellement je pencherais plus pour une démocratisation de ce tourisme en zones isolées et ce n'est pas au pékin de base d'avoir un "profil" parfait et naturaliste (trop lourd, ingérable, vous imaginez 30.000 tests psy chaque années pour aller tâter du pingouin ? désolé monsieur, vous êtes trop beauf...) mais plutôt aux compagnies d'assurer l'encadrement de ses clients, et de limiter au maximum les impondérables ! Si vous regardez bien, les problèmes majeurs engendrés par le tourisme là bas ces dernières années sont des marées noires, pas des types qui ont provoqués des fuites en masse chez les manchots à cause de leur parka rouge...

kitry
Messages : 29
Enregistré le : 27 avr. 2007, 23:53
Localisation : Périgueux

Message par kitry » 12 juil. 2007, 16:37

et c'est pour quand cette ouverture de l'antarctique à l'exploitation par des multinationales ?? ça fait peur :-(

gaduguil
Messages : 11
Enregistré le : 08 oct. 2007, 15:26
Localisation : Pays de la loire
Contact :

Message par gaduguil » 09 oct. 2007, 10:15

Après mon retour de TA23 j'ai travaillé pendant 25 ans dans les forages pétroliers en mer.
En 1998 je travaille pour une fois à terre dans le nord de la Terre de feu.
Au retour j'en profite pour visiter Ushuaia....
Je constate un tourisme florissant qui fait vivre cette ville de 50 000 habitants l'été.
De nombreux paquebots russes y viennent tous les ans et font mle plein de touristes ....

Allez faire un tour ici et visitez les différents sites
http://www.infohub.com/TRAVEL/SIT/sit_p ... ctica.html

Vu les prix on n'est pas encore dans le tourisme de masse mais plutôt dans le style retraités US et japonnais friqués. Les prix sont départ d'ushuaia etr il faut y aller .... Buenos aires c'est loin et cher en plus du billet pour aller en Argentine ....

Ushuaia est une ville détaxées pour les usines (surtout d'électronique). Il y a un aéroport international, un aéroport militaire et un monument aux mort (la guerre des Malouines ...)

Vous avez tout deviné ... le pétrole, c'était la seule raison de cette guerre.

La prochaine guerre sera une épreuve de force administrative pour forer en antartique.

Le tourisme c'est de la rigolade comme danger potentiel à coté de cela.
Faites confiance aux pétroliers, ils peuvent déjà forer tranquillement en eau profonde, à terre par des températures extrèmes, moins 40 moins 50 ne pose pas de problèmes techniques, c'est simplement financier.

C'est notre futur très proche !
Pour empêcher les nations hors la loi de forer il faudra envoyer les forces de l'ONU, vous pariez ?

Répondre